Vasarely, le partage des formes

Centre Pompidou
Jusqu'au 6 mai 2019

En collaboration avec le Städel Museum de Francfort, le Centre Pompidou consacre une première grande rétrospective française à Victor Vasarely, inventeur de l'art optique : trois cents œuvres, peintures, sculptures, multiples, intégrations architecturales, publicités, études, objets et documents racontent le parcours l'artiste, de sa formation dans les pas du Bauhaus aux dernières innovations formelles. Comment Vasarely a-t-il marqué la culture populaire de l'époque ? Quelle place occupait-il dans l'imaginaire des Trente Glorieuses ? Quels sont les codes de son "alphabet plastique" ? Et quels liens cette abstraction entretenait-elle avec la nature, l'architecture ?

"Si le nom de Vasarely évoque des images colorées jouant de l’illusion optique, toute l’envergure et la logique de son œuvre restent mal connues plus de vingt ans après sa disparition. La dernière grande exposition parisienne consacrée à l’artiste remonte à 1963, au Musée des arts décoratifs. La rétrospective que vous invite à découvrir aujourd’hui le Centre Pompidou aborde l’œuvre sous l’ensemble de ses facettes, plutôt que de ne privilégier que les aspects qui seraient conformes à l’idée communément reçue du Grand Art. Au travers d’un ensemble exceptionnel de près de quatre-vingts peintures, d’une intégration architecturale et d’une sélection très large de multiples, découvrez au fil de cette rétrospective une œuvre qui s’est hissée, avec la DS ou les fauteuils de Pierre Paulin, au niveau des grandes mythologies techniques et culturelles de son temps." (Centre Pompidou)

// Centre Pompidou, place Georges Pompidou (75004 Paris) - exposition présentée tous les jours de 11h00 à 21h00, nocturne le jeudi jusqu'à 23h - fermé le mardi et le 1er mai - billeterie en ligne et infomations complémentaires, cliquez ici //

Laisser un commentaire: