Avatar du membre

Patrick Neu, "Voir autrement le même"

  • Image de l'événement
  • Image de l'événement
  • Image de l'événement
  • Image de l'événement
  • Image de l'événement

Centre d'art Château Chasse-Spleen
Jusqu'au 31 octobre 2021

Comme chaque été, le Centre d'art du Château Chasse-Spleen dévoile son exposition d'art contemporain : cette année, il présente les œuvres de Patrick Neu, plasticien contemporain dont la recherche s'articule autour du lien entre objet et matériaux. Ailes d’abeille, noir de fumée sur verre, cristal, cire, bloc d’encre de Chine, ailes de papillon, mues de serpent, coquilles d’œuf, papier carbonisé donnent lieu ici à un vase, là à des reproductions d'œuvres de Jérôme Bosch, Holbein ou encore Rubens. "J’inverse les matériaux, les usages. Le cristal pour moi est à la fois coupant, lourd, fragile et transparent (…) Et son utilisation, par exemple pour un objet guerrier, me permet d’ouvrir le champ des interrogations…" dit-il. Formé à l’École supérieure des arts décoratifs de Strasbourg, Patrick Neu participe, à l’invitation de son maître l'artiste turc Sarkis à deux expositions au Louvre et au Musée Bourdelle à Paris. Pensionnaire de la Villa Médicis en 1995 et de la Villa Kujoyama à Kyoto en 1999, Patrick Neu a récemment exposé au FRAC Lorraine, à la Fondation d'entreprise Hermès à Bruxelles, au Palais de Tokyo à Paris et à l'Abbaye de Maubuisson dans le Val d'Oise. 

À propos du Centre d'art du Château Chasse-Spleen : 
"Le Château Chasse-Spleen constitue depuis quelques années une collection d'art contemporain tournée vers les artistes émergents. Cette collection est le fruit de choix du couple Villars-Foubet, propriétaire des châteaux Chasse-Spleen, Camensac et Gressier Grand Poujeaux. [...] Pour Jean-Pierre Foubet, Directeur général du Domaine Château Chasse-Spleen, « Si le vin peut provoquer parfois de grandes émotions, celles engendrées par l’art sont autrement supérieures et indispensables. » Ce que Céline Villars-Foubet confirme : « Le vin nécessite un vrai savoir-faire, mais c’est un artisanat, pas un art. Il demande une vraie sensibilité, un travail précis, minutieux, avec des connotations un peu culturelles, hédonistes, sensuelles, et l’on peut dresser ainsi des ponts avec la création artistique, mais sans confondre ces deux activités. » 
Cette passion pour l’art contemporain est celle d’un couple, qui décide ensemble des œuvres qu’il achète. Toute pièce entrant dans la collection doit obtenir l’aval des deux, même si leurs inclinations respectives diffèrent. [...] S’ils n’ont pas de médium de prédilection, ils privilégient les objets, les sculptures et les installations, les pièces en trois dimensions plutôt que la vidéo ou la photographie." (Centre d'art Château Chasse-Spleen).

// Centre d'art Château Chasse-Spleen, 32 chemin de la Raze (Moulis-en-Médoc) - exposition présentée tous les jours de 11h à 18h - entrée libre //