Louise d’Epinay, d'Olivier Marchal 

Louise d’Epinay, d'Olivier Marchal 
- Éditions Sutton - 


Ce livre est un intéressant portrait d’une salonniere au XVIIIe siècle, qui demeure peu connue. Olivier Marchal se glisse dans la vie et les pensées de Louise d’Epinay, une femme intelligente, une femme de son temps.

L'on peut voir le cheminement de cette femme un peu ingénue et fleur bleue au début de sa vie, qui se marie avec un homme cynique et débauché. La déception est grande. Mais très vite elle devient mère et rebondit sur cet échec en surmontant sa déception pour s’attacher à Francueil.  Elle affiche des idées résolument modernes quant à l’éducation des enfants et écrit, ce qui est rare à l’époque, un traité pédagogique. Cela lui permet d’avoir une oreille attentive de la part de l’élite intellectuelle masculine : Diderot, Voltaire et même Rousseau.
Finalement, c’est le Grimm (des contes) qui sera l’homme le plus fidèle de sa vie.

Elle subit les contraintes de son époque et de son sexe mais arrive à s’en affranchir, par certains côtés, essayant de prendre en main son destin à la recherche d’un bonheur éphémère et semé d’embûches et de déceptions amicales et amoureuses.
C’est une femme moderne et intelligente dont le portrait nous est dressé ici, l’écriture est agréable et le livre se lit comme un roman, le roman d’une vie.

Parution : mars 2017
532 pages
20 €

1 Commentaire

  • Isabelle Cailleau

    Isabelle Cailleau

    3 sept. 2020, 11:57:37

    merci

Laisser un commentaire: