LES GORGES DE KAKUETA - HAUTE SOULE- PAYS BASQUE

A Sainte-Engrâce, dans les Pyrénées basques, un site vous plongera dans un univers parmi les plus sauvages et les plus prestigieux d’Europe : les Gorges de Kakueta,  accessibles à un très large public.

Explorées la première fois en 1906 par Edouard-Alfred Martel, avocat passionné par la géographie et les sciences de la terre, elles sont aujourd'hui protégées et forcent l’admiration.

Parfois décrites comme l’Amazonie de la zone tempérée (l’expression fait sourire !), les Gorges vous permettront de marcher environ deux kilomètres au fond d’un canyon étroit encadré par deux parois rocheuses d’une hauteur pouvant atteindre trois cent cinquante mètres et distantes de quelques mètres à peine à certains endroits. Au sommet des falaises, sur leur flanc et le long de la rivière, s’accroche une végétation luxuriante qui abrite une faune variée.

Au fond de cette fracture sinue une rivière peu profonde en ce mois d’août dont les couleurs passent d’une transparence de verre à une franche et étonnante couleur turquoise.

En renversant la tête, scrutant le ciel qui n’est, au pied de ces falaises vertigineuses, qu’une bande étroite d’un bleu intense ce jour-là, vous verrez la ronde des aigles qui planent au-dessus du canyon.

Le jeu d’ombre et de lumière, l’aspect sauvage du lieu, la beauté et l’originalité du paysage rendent le parcours passionnant et font oublier le temps et même le fait que nous sommes en France.

Attention toutefois lors de la progression : l’environnement est gorgé d’humidité car, outre la rivière, l’eau sourd de toute part et rend le chemin glissant malgré les efforts d’aménagement. Des sentiers, ponts et passerelles ont en effet été prévus pour mener les visiteurs en toute sécurité jusqu'au point d’orgue de la balade : une cascade qui chute d'une vingtaine de mètres. Le parcours prend fin peu après, aboutissant à une grotte habillée de stalactites et stalagmites d’une taille impressionnante.

Le parcours fait environ quatre kilomètres aller-retour et en prenant votre temps, prévoyez un minimum de deux heures de marche. Sachez aussi que la visite ne peut se faire qu'aux basses eaux, généralement du 1er juillet à fin septembre.

Situées entre Oloron Sainte Marie et la frontière espagnole, vous atteindrez les gorges sans difficulté particulière. Que vous aimiez marcher ou pas, n’hésitez pas à découvrir cette merveille de la nature.

Laisser un commentaire: