Le Jeu de la dame, une série cinq étoiles

Netflix
Depuis le 23 octobre 2020

Pas facile de porter à l'écran avec autant de maetria un jeu de plateau aussi peu cinégénique que les échecs. Pari réussi pour Le Jeu de la dame (The Queen's Gambit), mini-série américaine en 7 épisodes à voir en exclusivité sur Netflix. 

Guerre froide, milieu des années 1950, orphelinat austère dans le Kentucky : la jeune Beth, enfant pour le moins ébranlée par la mort de sa mère, surpend le concierge de l'établissement scolaire en pleine partie d'échecs, alors qu'elle est envoyée au sous-sol par sa maîtresse d'école pour nettoyer les éponges du tableau. Elle convainc cet homme bourru et solitaire de lui apprendre à jouer. Pour progresser plus vite, elle joue et rejoue des parties imaginaires, la nuit, en visualisant des pions sur le plafond du dortoir. En se découvrant une passion dévorante pour les échecs, elle découvre aussi le Librium, un puissant anxiolytique distribué quotidiennement aux jeunes filles de l'orphelinat pour les tranquiliser. Toute enfant qu'elle est, Beth devient dépendante. 
Adolescente, elle sera adoptée par les Wheatley : lui, absent, n'a consenti à l'adoption d'une jeune fille que pour faire plaisir à sa femme. Comme il ne reviendra pas, les problèmes d'argent vont conduire Alma, femme au foyer, à soutenir la participation de Beth à des tournois d'échecs de plus en plus lucratifs, ce jeu et ce milieu étant alors largement dominé par les hommes. Les deux femmes, Beth et Alma, vont peu à peu s'émanciper des carcans de la société américaine du milieu du siècle dernier et parvenir, avec et malgré leurs félures, à se reconstruire, l'atmosphère grise de l'orphelinat laissant place à la lumière des intérieurs sixties et de la garde-robe de Beth. 
Le personnage de Beth est campé par une Anya Taylor-Joy magnétique et puissamment charismatique, comme en témoignent les nombreuses scènes de jeu où la caméra se plonge, et réciproquement, dans le regard intense de l'actrice argentino-américano-britannique. 

Le Jeu de la dame, une série féministe à regarder sans modération. 

Pour voir la bande-annonce officielle de la série, cliquez sur l'image ci-dessous. 

1 Commentaire

  • Florence Brousse

    Florence Brousse

    11 nov. 2020, 21:06:24

    Excellente série que l’on dévore !!!

Laisser un commentaire: