Le Dernier bain, de Gwenaëlle Robert

Le Dernier bain, de Gwenaëlle Robert
- éd. Robert Laffont -

Un livre très bien écrit et une façon originale de présenter l’assassinat de Marat dans sa fameuse baignoire. 
Un livre à plusieurs voix, qui, toutes, convergent rue des Cordeliers...
Plusieurs voix, et plusieurs personnages : comme cette jeune anglaise Jane qui est venue à Paris pour tuer Marat, le fameux peintre David ami de Marat et qui peindra le célèbre tableau à sa mémoire, Marthe, la lingère de Marie-Antoinette, dont on suit le douloureux enfermement, Théodose, ce jeune moine défroqué par la peur de mourir sous le coup de la guillotine, et, bien sûr, Charlotte Corday...

Le Dernier bain est une porte ouverte du 11 au 16 juillet 1793, des faits réels de cette révolution française devenue sanguinaire, mais on reste un peu sur sa faim quant à la personnalité de Marat, par exemple.

Un livre qui se lit facilement, une bouffée de révolution française.

Parution : août 2018
240 pages
18,50 euros

Laisser un commentaire: