Avatar du membre

La Laveuse de mort, de Sara Omar

  • Image de l'événement

La Laveuse de mort, de Sara Omar
- éd. Actes Sud -


Un livre fort, un livre dur, un livre glaçant, un livre nécessaire pour nous ouvrir les yeux, à nous, dans notre confort d’Occidentales pour découvrir ce que vivent ces jeunes filles, ces jeunes femmes kurdes sous le joug des extrémistes musulmans.

L’histoire de Frmesk est une histoire captivante qui projette le lecteur dans le Kurdistan des années 1986 à 1991 et qui permet, par l’histoire d’une famille et de ses voisins, vivant à Zamua, de montrer ce qu’est la vie là-bas, en particulier celle des femmes et des filles qui ploient sous la violence des hommes, meurent selon leur bon plaisir mais qui s’entraident aussi. Sa grand-mère est la laveuse de mortes : elle permet à celles-ci, en lavant trois fois leurs corps selon le rite, d’être enterrées dignement.
On retrouve également, en alternance, des chapitres où Frmesk est hospitalisée en 2016 au Danemark, faisant face à des polytraumatismes physiques et moraux.

Ce livre est une vraie claque, un livre nécessaire car l’auteure a compris que "par la force des mots… Nous pouvons changer les choses". 

Je n’en dis pas plus pour découvrir la première partie de la vie de Frmesk car ce livre appelle une suite (un deuxième tome est paru au Danemark) mais je vous le conseille car il est nécessaire de comprendre ce qui se passe pour pouvoir faire avancer les choses.

Parution : octobre 2020
375 pages
22,80 €