Avatar du membre

La Collection Simonow de l'abbaye cistercienne de Flaran à Valence-sur-Baïse

  • Image de l'événement
  • Image de l'événement
  • Image de l'événement
  • Image de l'événement

En passant par le Gers...

Un trésor en l’abbaye cistercienne de Flaran à Valence-sur-Baïse, l’exceptionnelle collection Simonow qui rassemble 300 chefs d’œuvres d’artistes européens du XVIe au XXIe siècle.

L’abbaye s’est établie en bord de Baïse au XIIe siècle, elle traverse les siècles et devient propriété du département du Gers en 1970. Outre les bâtiments propres aux abbayes, chapelle, salle capitulaire, cloître, dortoirs, jardins, tous parfaitement restaurés et conservés, l’intérêt du site réside dans sa programmation culturelle ; l’abbaye abrite depuis l’an 2000 la Conservation et la Direction Départementale du patrimoine et des musées du Gers.

En juillet 2004 Mickael Simonow établit avec le Département une convention afin de présenter sa collection au public alors qu’il s’installe avec sa femme en Afrique du Sud.

Les cellules des moines du XVIIIe ont fait l’objet d’une rénovation soignée intégrant les conditions techniques nécessaires à la présentation des œuvres.

C’est avec beaucoup d’émotion que j’ai pu admirer une tête de Rodin, la femme accroupie de Camille Claudel, le magnifique portrait d’Andrée Bonnard, la vibration des bleus et verts du tableau de Monet, Fécamp. La douceur inquiète de la forêt de Courbet et bien d’autres œuvres majeures de l’art Européen, Cézanne, Dali, Delacroix, Chagall, Rubens, Renoir, Picasso, Tiepolo, Toulouse Lautrec...

J’ai découvert l’artiste portraitiste anglais Ken Paine né en 1925 à Londres, une sensibilité d’écorché vif dont son œuvre se fait l’écho. 50 portraits de 1969 à 2015 sont exposés à l’abbaye jusqu’en janvier 2022.

Michael Simonow fait fortune dans l’immobilier à Londres et débute sa collection à l’âge de 18 ans en 1964.

« Les années passant, mon intérêt s'embrasa pour tous les genres tels que les dessins de maîtres de l'école de Barbizon, l'école de Paris, l'art anglais du XXe siècle, l'impressionnisme et le post-impressionnisme et je m'appliquais, chaque fois que cela était possible à en élever le niveau ; le seul thème de ma collection, le seul fil conducteur, c'est que chaque œuvre a été choisie sur la seule base du plaisir visuel qu'elle me procure. » Selon Michel Hue le conservateur départemental qui veille sur la logistique de l'exposition, la collection représente l'équivalent d'un département de peinture d'un grand musée européen.

Cette collection prêtée pour une durée de 10 ans à partir de 2004 est toujours accessible au public jusqu’en 2024 au sein de l’abbaye.

Pour aller plus loin :