Kirikou, les hommes et les femmes de Michel Ocelot

Les films de Michel Ocelot sont à savourer en famille. D’abord pour le personnage de Kirikou, petit, tout petit bonhomme africain, malin comme trente six singes, généreux comme pas un, courageux comme un lion, ensuite pour le graphisme magnifique des planches du cinéaste, les couleurs chatoyantes, l’absence d’effets, de mièvrerie et enfin la pédagogie de son propos, les valeurs de tolérance, d’entraide et d’amour universel. Les messages délivrés par les dessins animés sont souvent (toujours) simples, pour nous adultes qui sommes si complexes, mais ils atteignent au cœur les enfants attentifs pour lesquels le monde est (encore) si beau. Michel Ocelot l’a bien compris, il sait prolonger le rêve des uns, permettre aux autres de le retrouver !

Laisser un commentaire: