Jappeloup de Christian Dugay

Scénario de Guillaume Canet

Avec Guillaume Canet, Marina Hands, Daniel Auteuil, Marie Bunel, Lou de Laage…`

Jappeloup fut en son temps un « grand » cheval, dont la particularité était d’être de petite taille et grâce auquel son propriétaire Pierre Durand, remporta l’épreuve du parcours d’obstacles des Jeux Olympiques de Séoul en 1988. Le film de Guillaume Canet et Christian Dugay retrace l’histoire de ce couple cavalier cheval sans lequel il n’y eut pas eu de victoire possible. Les deux complices, cinéaste et scénariste/acteur, signent un beau film « grand public », très bien fait, très bien filmé. Le scénario « très librement inspiré » (sic !) de la vie de Pierre Durand (aujourd’hui propriétaire viticole rive droite) nous distille habilement ce qu’il faut d’émotions, de belles images de visages, de paysages, mais aussi et surtout bien sûr, d’épreuves équestres. Nous vibrons avec ce petit cheval à la robe noire et lustrée, nous chutons et nous relevons avec lui, nous doutons avec Pierre Durand dont les déceptions furent à la hauteur de son exigence, jusqu’à ce qu’il comprenne la nécessité de faire corps physiquement et psychologiquement avec son animal compagnon.
In fine, Jappeloup est un film qui nous conte le parcours d’un cavalier et sa trajectoire pour devenir un grand champion…
Ce film, à voir en famille sans retenue, devrait éveiller de belles vocations ! C’est en tout cas le souhait de Pierre Durand, le vrai.

Laisser un commentaire: