GRECO

Grand Palais
Du 16 octobre 2019 au 10 février 2020

Le Grand Palais consacre une rétrospective à Domenico Theotokopoulos dit El Greco (1541-1614), première grande exposition monographique française dédiée au peintre d’origine crétoise, fondateur de l'Ecole espagnole du XVIe siècle.
Ainsi donc, l'exposition rassemble environ 70 chefs-d’œuvre (compositions, esquisses, portraits, sculptures) représentatifs du génie artistique d'un peintre "oublié" à l'époque baroque et redécouvert par les critiques d'art, amateurs, marchands et collectionneurs à partir de 1890. 

"Attiré par les mirifiques promesses du chantier de l’Escorial, l’artiste importe dans la péninsule [ibérique] la couleur du Titien, les audaces du Tintoret et la force plastique de Michel-Ange. Cette éloquente synthèse, originale mais cohérente par rapport à sa trajectoire, donne à Greco, mort quatre ans après Caravage, une place particulière dans l’histoire de la peinture : celle du dernier grand maître de la Renaissance et du premier grand peintre du Siècle d’Or. Ce sont les avant-gardes européennes qui, au tournant des XIXe et XXe siècles, redécouvrent Greco, éblouis par son oeuvre à la fois fougueuse et électrique, inscrivant son nom à côté du leur dans le grand livre naissant de la modernité." (Grand Palais)

Les rendez-vous autour de l'exposition :

  • Mercredi 23 octobre : "Greco, Lautrec : la rencontre oubliée", conversation entre Guillaume Kientz et Stéphane Guégan, commissaires des expositions "Greco" et "Toulouse-Lautrec" ;
  • Mercredi 13 novembre : conversation entre Gérard Garouste, peintre et sculpteur, et Charlotte Chastel-Rousseau, co-commissaire de l’exposition "Greco" ;
  • Mercredi 20 novembre : "La Renaissance sauvage : une actualité de la Renaissance aujourd’hui ?" par Guillaume Logé, chercheur associé en histoire et théorie des arts et en philosophie de l’environnement à l’Université Paris I Panthéon Sorbonne. Signature de l'ouvrage Renaissance sauvage. L’art de l’Anthropocène (Guillaume Logé, Puf, 2019) à l'issue de la conférence ;
  • Mercredi 18 décembre :"L’étrange Doménikos Theotokópoulos" par Jérémie Koering, chargé de recherche au CNRS, Centre André Chastel ; 
  • Mercredi 8 janvier : "Tolède impériale, Tolède érudite, Tolède sacrée. La ville-refuge de Greco à la fin du XVIe siècle" par Cécile Vincent-Cassy, hispaniste et historienne de l’art, Université Paris 13 ;
  • Mercredi 22 janvier : "Extravagances d’El Greco ? Retour sur ses chemins de traverse" par Anne Corneloup, maître de conférences, Université de Strasbourg ;
  • Lundi 2 décembre et lundi 9 décembre à 18h30 : les élèves du Conservatoire national supérieur d’Art dramatique, classe de Robin Renucci évoquent à travers une sélection de textes la vie et le travail de Greco, "le peintre des écrivains" ;
  • Vendredi 15 novembre, à 12h : projection du film Arènes sanglantes (Blood and Sand) de Rouben Mamoulian, 1947, avec Tyrone Power, Linda Darnell et Rita Hayworth, 2h05, VOSTF ;
  • Vendredi 20 décembre, à 12h : projection du film Passion de Jean-Luc Godard, 1982, avec Isabelle Huppert, Hanna Schygulla et Michel Piccoli, 1h30 ;
  • Vendredi 10 janvier, à 12h : projection du film Ne dis rien (Te doy mis ojos) d’Icíar Bollaín, 2004, avec Laia Marull, Luis Tosar et Candela Peña, 1h25, VOSTF (tous droits réservés). En première partie : Fuego in Castilla de José Val del Omar, 1961, 17’ ;
  • Dimanche 12 janvier, à 14h30 : "A Night At The Opera", immersion acoustique avec Sonarium. Écoute de l’album phénomène de Queen dans son intégralité, en son haute-fidélité. Présentation et discussion animées par Julien Bitoun, professeur d’Histoire du Rock à Science Po, journaliste et écrivain.
  • Samedi 18 janvier, à 18h30 : "Sur les pas de Greco, un voyage musical" sous la direction de Jérémie Papasergio avec les étudiants du Département de Musique ancienne du Conservatoire à rayonnement régional de Paris et du Master MIMA baroque, Sorbonne Université. En collaboration avec le cycle concertiste du Département de Musique ancienne de Paris (responsable : Jean-Christophe Revel) ; 
  • Mercredis 16 et 23 octobre, 13 et 20 novembre, 18 décembre, 8 et 22 janvier, à 16h : projection du documentaire "Greco, peintre de l’invisible" de Miguel Ángel Trujillo, 2014, 52’ ;
  • Vendredis 15 novembre, 20 décembre et 10 janvier, à 14h : projection du documentaire "Greco Rouge Greco" de José Maria Berzosa, 1973, 1h15
  • Jeudi 17 octobre, à 18h30 : table ronde "Viva El Greco : Eisenstein et le maître de Tolède", suivie à 20h30 de la projection d’Ivan le Terrible de S. M. Eisenstein, 1943, 3h06
  • Vendredi 8 novembre, à 20h : projection du film El Greco de Luciano Salce, 1966, 1h35
  • Mercredi 20 novembre, à 12h30 : présentation de l’exposition par Charlotte Chastel-Rousseau


Pour accéder à la billeterie - Pass Sésame, cliquez ici

// Grand Palais, avenue du Général Eisenhower (75008 Paris) - exposition présentée le lundi, le jeudi et le dimanche de 10h à 20h, le mercredi, le vendredi et le samedi de 10h à 22h - fermé le mardi et le 25 décembre //

Laisser un commentaire: