A la découverte des aurores boréales, la suite !

L'an passé, nous vous avions proposé de découvrir, en plusieurs épisodes, l'incroyable voyage d'Elisabeth dans le grand Nord...
Après Bergen et Alesund, étapes 1 et 2, suivez-la à Trondheim !

TRONDHEIM - jour 3

Située au milieu du pays, Trondheim est la 3e ville du pays après Oslo et Bergen. La ville, construite principalement en bois, a subi elle aussi de sévères dommages liés aux incendies dévastateurs qui ont ravagé la ville du 16e au 19e siècle. Celui de 1651, le plus ravageur puisqu’il détruit 90 % des bâtiments, conduisit à des travaux de reconstruction massive.

La majeure partie du centre-ville est constituée de petites échoppes colorées et de commerces se distribuant de part et d’autre de la rivière Nidelva. On peut également voir le vieux pont en bois datant de l’époque de la reconstruction de la ville. C’est sans doute l’aspect le plus charmant auquel nous avons eu accès.

Parmi les monuments de Trondheim, le plus connu est la cathédrale dite « de Nidaros », monument majeur de l’architecture gothique en Norvège. Construite en 1070, elle fut restaurée en 1814 et accueille encore de nos jours le sacre des rois de Norvège. Cet édifice impressionnant par son style, sa hauteur et sa taille contraste d’une façon étonnante avec le reste de la ville. 


- La Cathédrale NIDAROS -

Au départ de Trondheim, nous laissons l’île de Munkholmen à tribord avant de croiser le plus beau phare de Norvège, Kjeungskjaer Fyr (je vous mets au défi de prononcer ce nom et de le retenir) et traversons un passage en pleine mer à Folde où nous découvrons des paysages de toute beauté. 


- Paysage à Folde -

Passage du cercle polaire - jour 4         

Il y a peu d’endroits sur terre où il est possible de naviguer à de telles latitudes et de passer le Cercle Polaire Arctique ; à 7h15, je suis sur le pont, un froid sec et des vents cinglants chassent les derniers sentiments de torpeur et je n’aperçois qu’une lumière sur une île au milieu d’un globe ajouré qui symbolise ce passage ; mais dans ma tête tout y est : rêve, sentiment de liberté et celui de vivre une expérience exceptionnelle. Les sourires que nous échangeons avec les quelques passagers présents confirment notre joie.

A 10h30, nous célébrons l’événement sur le pont. Pour notre baptême du passage du Cercle Polaire, Le commandant et le « roi Neptune » qui président la cérémonie nous versent une louche d’eau où s’entrechoquent des glaçons, dans le cou, ce qui inonde généreusement tous nos vêtements : quelques cris, des rires, rares sont ceux qui se soustraient à ce rite. Nous avons mérité notre « PolarsirKel Sertifikat ».


- Bodo -

2 heures plus tard, nous arrivons à Bodo, capitale administrative du Nordland où une marche de 2 heures me permet de découvrir une campagne aux couleurs d’automne, des maisons en bois peintes de couleurs vives, un élevage de canards, une ferme expérimentale. Notre petit groupe a la surprise de découvrir un élan à la lisière d’un pré et d’un bosquet. Nous nous observons mutuellement avec une placidité évidente du côté de l’élan, joie et excitation du nôtre. 

Tout au bout de cette marche, un fjord magnifique entouré d’une succession de montagnes au bord duquel quelques maisons aux toits recouverts d’herbes donnent un charme fou.   

A notre retour, départ vers Tromso et traversée du Vestfjorden.     

La suite aux prochains épisodes !

Laisser un commentaire: