#48 : déambuler dans l'exposition Thomas Balaÿ, "Icônes végétales", au Jardin Botanique de Bordeaux

Le déconfinement progressif à l'œuvre depuis lundi 11 mai ne permettant pas la réouverture de l'ensemble des lieux culturels, Art&Miss propose chaque semaine une série d'activités pour continuer de se cultiver et s'occuper, tout simplement !

L'exposition aurait du être inaugurée courant avril. Pour les raisons que chacun sait, l'ouverture de l'exposition a été décalée et synchronisée avec la réouverture de Jardin Botanique de Bordeaux, samedi 13 juin prochain, date à partir de laquelle promeneurs et visiteurs pourront découvrir les images de Thomas Balaÿ, photographe voyageur diplômé d’agronomie tropicale.
Son mantra ? Révéler la beauté du monde végétal qui nous entoure au travers d'ouvrages botaniques et d'expositions photographiques. De retour en France métropolitaine à l'heure du digital, après plusieurs séjours à l'étranger — États-Unis, archipel caribéen, Guadeloupe — et autant d'années de recherche, de sensibilisation et d'exposition itinérantes sur les plantes en voie d’extinctions, Thomas Balaÿ se perfectionne à l’École de l’Image des Gobelins (Paris). Il débute alors deux nouvelles séries photographiques qui donneront lieu à deux ouvrages en collaboration avec Frédéric Pautz, directeur du Jardin Botanique de Nancy, parus aux éditions Ulmer : "Orchidées" (2015) et "Succulentes, le design végétal" (2017). 

Ce sont les clichés issus de ces deux ouvrages que le Jardin Botanique présente jusqu'à la fin août. Des orchidées, le photographe capte l'infinie délicatesse à laquelle répond le graphisme des succulentes, plantes dîtes "grasses", capables de résister à l'extrême sécheresse. 

"[L']approche [de Thomas Balaÿ] oscille entre témoignage scientifique, documentaire et recherche artistique. Issues de diverses collections publiques et privées, chaque plante est revisitée en une stylisation sculpturale, célébrant ses élégances, ses volumes et ses couleurs. [...] Inscrit dans la tradition artistique de Karl Blossfeldt, photographe de la Nouvelle Objectivité allemande, et de Georgia O’Keeffe, peintre moderniste américaine, Thomas Balaÿ renouvelle ce patrimoine en offrant une image contemporaine et délicate de notre nature fragile." (Jardin Botanique de Bordeaux)

// Jardin Botanique de Bordeaux, esplanade Linné (Bordeaux Bastide) - exposition présentée tous les jours de 11h à 18h, fermé le lundi // 

Laisser un commentaire: