#12 : La réaction, Le Chi ou comment nourrir l’énergie de sa maison

#12 : La réaction, Le Chi ou comment nourrir l’énergie de sa maison

Semaine 1 : Réaction, améliorer son Chi

Nous vivons une période inédite, révélatrice du meilleur comme du pire. Retenons et activons le meilleur. Chaque semaine de confinement je vous propose un billet d’humeur et des suggestions afin de mettre à profit ce temps pour améliorer votre environnement de vie ou de travail.

J’ai 56 ans, membre d’Art&Miss depuis 9 ans, architecte d’intérieur et expert Feng shui de métier, j’aime partager et échanger, apprendre et transmettre.

Feng shui en chinois signifie "vent et eau". C’est un art Taoïste ayant pour objectif d’accompagner au mieux ce qui doit être. Les outils mis en place pour ce faire sont issus de millénaires d’observation du ciel et de la terre et de leurs influences sur les hommes.


Le printemps sur le lac de l’artiste Ellhëa

À travers les continents, d’autres civilisations ont transcrit de manières différentes leurs connaissances mais ont toutes eu pour but de juguler l’énergie néfaste émise par la terre à certains endroits ; et d’optimiser les conditions de vie de l’homme sur terre. En Inde, bien avant le Feng shui, le Vatsu Shastra est un traité d’architecture védique qui établit les règles de préparation du terrain et de la construction de la maison. En Europe, les civilisations celtes et moyen-âgeuses utilisent leurs connaissances des manifestations géomagnétiques et astronomiques pour établir leurs habitats et leurs fermes, et ériger leurs lieux de culte. Ils ont posé les bases de la géobiologie et de la géométrie sacrée.

C’est une vaste somme de connaissances dont nous nous sommes peu à peu coupés. La modernisation de nos sociétés est allée de pair avec une perte de sens et de bon sens. Dans mon travail j’utilise aussi bien la géobiologie, le nombre d’or, les règles harmoniques des couleurs que le Feng shui.

Le Chi en Chine, le Prâna en Inde ou le Ki au Japon font référence au souffle vital qui est une substance subtile immesurable circulant dans le cosmos comme dans notre esprit et notre corps.

En français, le mot "énergie" est ce qui s’en approche le mieux. On peut qualifier le Chi en vitesse et en qualité. Si notre maison est nourrie par un bon Chi, ses habitants le seront. Pour que notre maison soit bien irriguée on va veiller à ce que le Chi, ce souffle vital, circule de manière optimale, libre et harmonieuse. Il ne doit être ni trop rapide ni trop lent. Il se déplace de manière sinueuse, les angles vifs, les coins sombres et encombrés lui sont néfastes.

Il entre par la porte d’entrée, nourri de ce qu’il a traversé dans un environnement proche et lointain. Il est important de soigner l’espace qui permet d’accéder à votre maison. Si on a la possibilité d’avoir un jardin d’accueil c’est bien, sinon on peut installer une plante en pot ou une grimpante proche de la porte d’entrée. Pour les appartements choisir un beau paillasson, une couleur de porte ou une belle matière. On évite les poubelles juste à côté ou les plantes trop piquantes, ronces, cactus, etc.

Si vous avez un poteau juste en face de votre porte d’entrée, recouvrez-le de végétation.

Chez vous, évitez tout ce qui bloque surtout au centre de la maison, rangez, triez, jetez. Le chi doit circuler de manière fluide et harmonieuse dans chaque pièce. Jetez toute la vaisselle ébréchée, les objets cassés. Rangez les placards, les greniers et les caves qui peuvent encombrer votre inconscient. Pour ralentir le Chi, si on a un long couloir, on va utiliser un tapis rayé ou la couleur rouge au sol.

On évite un miroir installé juste en face de la porte d’entrée : il va renvoyer l’énergie vers l’extérieur. De même, un miroir en face d’une fenêtre accélère l’énergie et peut être facteur d’excitation et d’énervement excessif.

On évite tout ce qui est pointu et anguleux. Si vous avez des poutres en plafond il vaut mieux que les arrêtes en soient cassées, sinon les chauler ou les peindre de la même couleur que le plafond. Les angles des plans de travail des tables de nuits peuvent être légèrement cassés, les arrêtes adoucies.

On fait au mieux avec ce que l’on a. Composez avec les besoins des ados qui aiment le désordre avec vos envies créatives qui peuvent passer par un bureau en bazar. Accueillez vos collections d’objets, l’important est d’avoir un intérieur qui vous correspond et vous nourrit correctement, faîtes-vous confiance. Il ne s’agit pas d’obtenir un intérieur de moine zen.

Vous pouvez aussi améliorer votre Chi personnel en pratiquant le Tai Chi, le Yoga ou la méditation.

La semaine prochaine nous serons en phase d’adaptation et nous aborderons la notion de Trigramme et comment chaque zone de la maison rentre en résonnance avec un membre de la famille.

Portez-vous bien.

Véronique Van Oort-Johnston
06 70 88 17 95
contact@vanoort.fr

1 Commentaire

  •  Armelle Boussac de

    Armelle Boussac de

    10 avril 2020, 16:47:18

    Merci pour ces bonnes énergies qui vont nourrir ma maison !

Laisser un commentaire: